• MON ESPACE FAMILLE
    Mes démarches concernent :
    - la restauration scolaire
    - les activités périscolaires
    - les centres sociaux
    - la bibliothèque
    - la crèche
  • MON SAINT-QUENTIN
    Pour effectuer et suivre l'état de mes démarches en lignes concernant :
    - l'occupation du domaine public
    - Allo mairie
    Pour sélectionner mes favoris
    et personnaliser votre page en toute simplicité
  • Mon Saint-Quentin
    Se connecter sur Mon Saint-Quentin

    J'ai oublié mon mot de passe

    J'ai oublié mon mot de passe

    Veuillez saisir votre adresse e-mail

    Pas encore inscrit ?
    Créer un compte maintenant

Saint-Quentin - Site internet

Médiation par les pairs dans le champ scolaire

La violence chez les mineurs est un fait avéré en particulier dans le champ scolaire. Il existe une charte de qualité de la médiation par les pairs pour les intervenants dans les écoles, collèges et lycées mise en place par la délégation ministérielle chargée de la prévention et de la lutte contre les violences en milieu scolaire (août 2013).

Objectifs

La médiation par les pairs a pour objectif de permettre aux jeunes de :

  • apprendre à devenir responsables de leur parole et de leurs actes
  • créer de nouvelles relations entre eux et avec les adultes
  • aider à mieux vivre ensemble au sein des établissements scolaires
  • prévenir et d'anticiper les violences verbales et parfois physiques entre les élèves par des jeux et des mises en situations vécues
  • permettre une véritable éducation à la citoyenneté
  • favoriser une communication où les mots retrouvent leur place
  • initier à la communication active
  • responsabiliser et impliquer les jeunes dans leur parcours scolaire

Une médiation comment ça se passe ?

Dans la cour, deux enfants se sont disputés. Ils n’arrivent plus à s’entendre et se sentent tellement impuissants qu’ils sont prêts à en venir aux mains. Ou alors ils se sentent rejetés et sont, de toute façon, très malheureux.

Ils peuvent alors demander l’intervention des médiateurs

1) Ils informent le maître de service de leur intention et consultent l’affichage prévu à cet effet pour connaître le binôme des médiateurs qui va les entendre.

2) Les médiateurs reçoivent l’une après l’autre les deux parties pour les écouter. Ils posent des questions en veillant bien à rester impartiaux.

3) Les deux parties sont ensuite réunies avec les deux médiateurs qui reformulent ce qu’ils ont entendu de manière formelle, sans jugement de valeur, ni parti pris. Ensemble, les quatre enfants font en sorte de trouver des solutions pour s’entendre de nouveau.

4) Les médiateurs rédigent un compte-rendu dans lequel ils précisent comment la médiation a été résolue ou au contraire, quels problèmes n’ont pas pu être surmontés. Ils archivent ces compte-rendus dans un classeur sous clef auquel ils sont seuls, avec le superviseur (de l’équipe de médiateurs un adulte à avoir accès.

5) Les bonnes idées et les problèmes soulevés dans ces comptes-rendus sont étudiés avec les formateurs de l’équipe de médiateurs lors des supervisions qui ont lieu au deuxième trimestre, et servent de base à la réflexion du groupe des médiateurs.

Les médiations se passent pendant une récréation, si possible dès que le conflit a eu lieu, au plus tard la demi-journée ou la journée suivante. Il est important que le délai soit court entre le conflit et sa résolution.
Si l’un des médiateurs pense ne pas être en mesure de rester impartial (une des parties est un ami trop proche ou il est impliqué dans le conflit), il peut demander au maître de service à être remplacé.
En cas de conflit grave, ou si les médiateurs se sentent impuissants pour accompagner le conflit, il leur appartient de solliciter les enseignants pour prendre le relais.

Bilan de l’action saison 2018/2020

Le service Médiation de la ville de Saint-Quentin a poursuivi l’un de ses objectifs à savoir de faire former des élèves dans les écoles élémentaires et les collèges à la médiation scolaire, afin de réduire le sentiment d’insécurité et de violence dans les cours d’écoles et de prévenir le harcèlement.

La Médiation intervient sur deux temps :

  • 1er temps : dans le périscolaire par périodes trimestrielles en changeant d’écoles
  • 2ème temps : formation de médiation par les pairs auprès d’un groupe d’élèves à la demande de l’établissement. Cette formation est répartie en 5 modules de 1 heure et sanctionnée par un diplôme remis par Madame le Maire de la Ville.

Au cours de l’année 2018/2019, le service Médiation est intervenu dans les écoles suivantes : école Paul Bert, école Marcel Pagnol, Ernest Lavisse, Ferdinand Busson, et école au Amédée Ozenfant, . Dans le cadre du périscolaire, 160 élèves de CM1 et CM2 ont été sensibilisés, dans les 6 écoles élémentaires.

Le service Médiation a également formé 75 jeunes du collège Gabriel Hanotaux et Collège Montaigne en médiation scolaire au cours de d’année 2018/2019.
je constate une forte progression au niveau des demandes d’établissement.
Cette formation a été très bien vécue par les jeunes et par l’équipe pédagogique. Un temps de bilan et d’évaluation a été partagé avec les jeunes leur retour d’expérience a été très positif.

Lors du bilan voilà les mots clés que les jeunes ont retenus sur la formation de la médiation par les pairs :

  • Régler les conflits, sans prendre partie
  • Aider à régler le conflit
  • Contrôler ses émotions
  • Connaitre ses émotions
  • Savoir quoi dire devant les médians
  • Se présenter
  • Pas de favoritisme
  • Savoir prendre la parole aisément
  • Conflit ouvert / fermé
  • Conflit verbal /physique, d’opinons
  • L’intervention du médiateur
  • La séparation des protagonistes
  • Trouver les mots justes
  • Distribuer la parole
  • Ne pas juger
  • Reformuler les ressentis
  • L’attitude du médiateur
  • La complémentarité entre médiateurs
  • Solitude /Timidité
  • Valorisation

Le retour des jeunes confirme l’intérêt pédagogique de cette démarche comme un outil alternatif et un moyen de réguler et prévenir les violences dans les cours d’écoles. L’équipe de Médiation reste à la disposition de tous les établissements scolaires de Saint-Quentin pour des interventions ponctuelles ou pour un projet de mise en place de médiation par les pairs. Elle reste en contact permanent avec les collègues jeunes médiateurs formés dans les écoles et les collèges.