• MON ESPACE FAMILLE
    Mes démarches concernent :
    - la restauration scolaire
    - les activités périscolaires
    - les centres sociaux
    - la bibliothèque
    - la crèche
  • MON SAINT-QUENTIN
    Pour effectuer et suivre l'état de mes démarches en lignes concernant :
    - l'occupation du domaine public
    - Allo mairie
    Pour sélectionner mes favoris
    et personnaliser votre page en toute simplicité
  • Mon Saint-Quentin
    Se connecter sur Mon Saint-Quentin

    J'ai oublié mon mot de passe

    J'ai oublié mon mot de passe

    Veuillez saisir votre adresse e-mail

    Pas encore inscrit ?
    Créer un compte maintenant

Saint-Quentin - Site internet

Champs-Elysées

Espace vivant sans cesse en évolution, les Champs-Elysées constituent un poumon vert au cœur de la ville, lieu de promenade et de détente quotidiennes mais aussi de manifestations occasionnelles.

Parc de 8 hectares au coeur du centre-ville qui abrite un kiosque à musique en fer forgé, des terrains de sport. Cet endroit possède également de nombreux endroits où il est agréable de se promener.

Promenade sous les arbres

La disparition des fortifications sous la Restauration a laissé place aux boulevards extérieurs et à un espace libre d'habitations entre le centre ville et le quartier de Remicourt appelé les Champs-Élysées.

Cette aire de verdure très arborée de 12 hectares s’étend en plein cœur de la ville, il est le lieu idéal pour les balades en famille. Très fleuri, c'est un endroit où il fait bon observer le passage des saisons, il est l’écrin du kiosque à musique, du jeu de boules, de courts de tennis mais aussi du jardin d'horticulture.

Des activités pour tous

Lieu de détente et de promenade, les Champs Elysées offrent également aux visiteurs de multiples activités pour tous les âges.

Ainsi, les joueurs de boules aiment à venir participer aux nombreux concours de pétanque.

Les plus sportifs peuvent profiter des courts de tennis ou s’adonner à la course à pied.

Enfin, les plus petits se retrouvent au jardin d’enfants.


Un peu d'histoire

L’emplacement retenu est le site des anciens bastions du Roi, du Dauphin et d’Anjou, face au quartier de Remicourt.

Ce sont alors plus de douze hectares de terrains que l’on se propose d’aménager entre la rue de Baudreuil et le boulevard Sainte-Anne, aujourd’hui boulevard Gambetta. Peupliers d’Italie en bordure, tilleuls le long des grandes avenues et de l’allée centrale, massifs de marronniers d’Inde au nord du parc, érables, ormes, acacias, etc., plus de 5 000 arbres sont ainsi plantés.

Dénommés « Champs Elysées » dès le milieu des années 1850 (réservés aux hommes vertueux et aux héros des mythologies antiques), le parc ne cesse d’être aménagé et transformé tout au long de son histoire. Aux jeux de paume et de boule initiaux, s’ajoutent le jardin d’horticulture, puis en 1877 le kiosque à musique dessiné par l’architecte municipale Pinguet-Védie et dont les colonnes de fonte furent réalisées par le fondeur saint-quentinois Henri Martin.

Quant aux plantations, elles n’ont cessé d’évoluer depuis le 19e siècle : platanes et robiniers faux acacias offerts par la ville de Lyon en vue de la restauration du parc après 1918, abattage de tilleuls et marronniers en 1985-1992, jusqu’au tout récent remplacement de tilleuls et érables en bordure de parc par des tulipiers de Virginie (2003-2005).

Espace vivant sans cesse en évolution, les Champs Elysées constituent un poumon vert au cœur de la ville, lieu de promenade et de détente quotidiennes mais aussi de manifestations occasionnelles.

Voir l'image en grand

Voir l'image en grand