• MON ESPACE FAMILLE
    Mes démarches concernent :
    - la restauration scolaire
    - les activités périscolaires
    - les centres sociaux
    - la bibliothèque
    - la crèche
  • MON SAINT-QUENTIN
    Pour effectuer et suivre l'état de mes démarches en lignes concernant :
    - l'occupation du domaine public
    - Allo mairie
    Pour sélectionner mes favoris
    et personnaliser votre page en toute simplicité
  • Mon Saint-Quentin
    Se connecter sur Mon Saint-Quentin

    J'ai oublié mon mot de passe

    J'ai oublié mon mot de passe

    Veuillez saisir votre adresse e-mail

    Pas encore inscrit ?
    Créer un compte maintenant

Saint-Quentin - Site internet

Informations

Date(s) :
Une petite farce macabre !

A Florence, Italie. Le riche Buoso Donati vient de mourir. Sa famille, qui espère mettre la main sur sa fortune apprend écœurée que l’aïeul a tout légué à un monastère ! L’ingénieux Gianni Schicchi est consulté : il se fera passer pour le défunt – dont le décès n’est pas encore ébruité. On convoque le notaire à qui Schicchi, sous l’apparence de Donati agonisant, dicte un nouveau testament…

Puccini diversifie constamment son écriture musicale pour atteindre le maximum d’efficacité comique. Il réussit l’exploit de réunir en permanence sur scène neuf à douze chanteurs sans donner la moindre impression de confusion. Chacun connaît l’émouvante prière que Lauretta adresse à son père : « O mio babbino caro ». Chacun des deux jeunes amants hérite d’une page mémorable pour déployer la quintessence du chant puccinien. Et ce sont leurs sourires radieux qui éclairent le dernier chef-d’œuvre d’opéra comique italien.