• MON ESPACE FAMILLE
    Mes démarches concernent :
    - la restauration scolaire
    - les activités périscolaires
    - les centres sociaux
    - la bibliothèque
    - la crèche
  • MON SAINT-QUENTIN
    Pour effectuer et suivre l'état de mes démarches en lignes concernant :
    - l'occupation du domaine public
    - Allo mairie
    Pour sélectionner mes favoris
    et personnaliser votre page en toute simplicité
  • Mon Saint-Quentin
    Se connecter sur Mon Saint-Quentin

    J'ai oublié mon mot de passe

    J'ai oublié mon mot de passe

    Veuillez saisir votre adresse e-mail

    Pas encore inscrit ?
    Créer un compte maintenant

Saint-Quentin - Site internet

Spectacles

Bang Club #3

Le Vendredi 24 mai 2019 | La Manufacture

Informations

Date(s) :
  • Le Vendredi 24 mai 2019

Prix : 10 € (plein tarif)

Horaires : 20h00

Billetterie

Les dates pour Bang Club #3

  • Vendredi 24 Mai 20:00

Acheter des billets

L’association Bang Bang ! est fière de continuer à proposer des soirées éclectiques à Saint-Quentin et pour célébrer l’approche de l’été, invite les spectateurs avides de sensations à se déhancher sur le R&R de VIGOR HUGO, le post-punk désabusé d’ENTRACTE TWIST et le psychédélisme ensoleillé des SHIVAS… Une triade jubilatoire !
VIGOR HUGO (Paris) (Concert apéritif) :
« VIGOR HUGO veut éradiquer les DJ de la planète et faire danser des salles entières avec son corps et des vrais instruments. VIGOR est le seul one-man-band au monde à jouer debout en équilibre sur des pédales de batterie. Les influences de VIGOR sont Jeffrey Lee Pierce, les détergents et Donald Trump » (Vigor Hugo)

ENTRACTE TWIST (Paris):
« Interieur Twist : une réverb puissante et omniprésente où résonnent les influences de Suicide, de Marie & les Garçons, de Taxi Girl et du punk New-yorkais, entre motifs répétitifs et paroles étranges » (L’Obs)

« ENTRACTE TWIST parvient à renouveler ce sentiment d’excitation qui fait défaut à tant de disques numériques des temps présents. Ni poseurs, ni branleurs » (Gonzaï)

« ENTRACTE TWIST surprend souvent par des passages inattendus qui confirment ce qu’on pressent dès les premières mesures : une grande intelligence » (Rock&Folk)

THE SHIVAS (Portland, Oregon):

« THE SHIVAS se sont nés de l’idée incongrue de jouer de la musique surf à Portland, Oregon, à quinze heures de voiture de Los Angeles. C’était forcément idiot. Pourtant leur pop férocement psychédélique prend des reliefs ensoleillés lorsqu’elle s’échoue sur de belles plages fantasmées. Et c’est exactement ce qu’il fallait à Saint-Quentin pour accueillir l’été » (Illico !)

« Call it retro and you’re missing the point – this is just real » (LA Weekly)