• MON ESPACE FAMILLE
    Mes démarches concernent :
    - la restauration scolaire
    - les activités périscolaires
    - les centres sociaux
    - la bibliothèque
    - la crèche
  • MON SAINT-QUENTIN
    Pour effectuer et suivre l'état de mes démarches en lignes concernant :
    - l'occupation du domaine public
    - Allo mairie
    Pour sélectionner mes favoris
    et personnaliser votre page en toute simplicité
  • Mon Saint-Quentin
    Se connecter sur Mon Saint-Quentin

    J'ai oublié mon mot de passe

    J'ai oublié mon mot de passe

    Veuillez saisir votre adresse e-mail

    Pas encore inscrit ?
    Créer un compte maintenant

Saint-Quentin - Site internet

Patrimoine Art Déco / Art Deco heritage

L'Art déco n'est pas seulement un style architectural. Porté par une tendance nouvelle consistant à rechercher dans tous les domaines le progrès technologique, le luxe et la performance, l'Art déco s'est imposé pendant une longue période comme un véritable style de vie.

Propos général

À l’issue de la Première Guerre mondiale, Saint-Quentin, occupée d’août 1914 à septembre 1918 par l’armée allemande et située sur le tracé de la ligne Hindenburg, est détruite à plus de 70%.

Durant les années 1920, la cité se reconstruit. Aux côtés des restaurations et reconstructions à l’identique, et des réalisations néo-classiques, néo-gothiques ou régionalistes, émerge à partir de 1923-1924 le style Art Déco.

En 1925, l’exposition des Arts décoratifs et industriels modernes, à Paris, est le point d’orgue du mouvement esthétique que l’on nommera « Art Déco ». Ce courant artistique, tout particulièrement architectural, trouve ses origines à la veille de la Grande Guerre (l’exposition était programmée initialement en 1915), mais la reconstruction des villes dévastées offre aux créateurs une formidable occasion d’appliquer les lignes d’un nouvel art de vivre, celui des Années Folles.

L’Art Déco se veut une rupture avec le « désordre de l’Art Nouveau » et un retour à la tradition classique, mêlé d’influences aussi diverses que le cubisme, l’Antiquité, les arts de l’Afrique et de l’Extrême-Orient.

A Saint-Quentin, les architectes travaillent pour la reconstruction des demeures de clients aisés, de commerces et d’édifices publics.

By the end of the First World War, over 70% of Saint-Quentin, occupied from August 1914 to September 1918 by the German army, had been destroyed. The town was rebuilt during the 1920s. The Art Deco style was quick to emerge in Saint-Quentin alongside identical restorations and reconstructions, and neoclassical, neo-Gothic or regionalist works.

In 1925, the Exposition Internationale des Arts Décoratifs et Industriels Modernes (International Exhibition of Modern Decorative and Industrial Arts) in Paris was the highlight of the aesthetic movement that was to become known as «Art Deco.» While this artistic trend has its origins in the eve of the Great War, the reconstruction of devastated cities provided its creators with a tremendous opportunity to pave the way for a new lifestyle, that of the Roaring Twenties.

All over France and particularly in Saint-Quentin, Art Deco can be seen as a break with the «disorder of Art Nouveau» and a return to the classical tradition, mixed with influences as diverse as Cubism, Antiquity and the arts of Africa and the Far East.

In Saint-Quentin, architects worked to rebuild the homes of wealthy customers, businesses and public buildings.

Saint-Quentin Art Deco - A unique heritage